Trois fois Axelle:

le résumé détaillé

 

Distribution : 2F/2H

Durée de représentation (approximative) : 1h00

Édition disponible :  texte intégral en téléchargement gratuit ici.

Axelle entre, au téléphone : elle n’est pas satisfaite d’elle en ce moment. Faustine entre, au téléphone également : elle doit « lui » parler, mais elle a peur. Axelle change d’interlocuteur : elle parle maintenant avec sa mère. Les paroles de Faustine se font plus mystiques. Richard arrive, lui aussi au téléphone. Son couple battait de l’aile. Axelle change encore de conversation : c’est un certain « Zambeaux » qui parle. Elle lui fixe un rendez-vous. Puis, changeant encore d’interlocuteur, son ton se durcit et elle donne l’ordre de rompre le stage d’une certaine « Lila. » Chacun raccroche.

 

Arrive Jimmy. Il demande des renseignements sur la maison. Faustine a quelque chose à annoncer à Axelle : Martin et elle se séparent. Richard, quant à lui, est troublé : certes il voulait vendre mais les choses vont trop vite pour lui. Axelle et lui ont été mariés pendant dix ans. Face aux questions de Jimmy, Axelle s’emmêle sur le prix de vente. La femme de Jimmy, Kerstin, est déjà venue visiter une semaine auparavant. Elle a eu le coup de cœur. C’est le cas de Jimmy également. Il fait une offre à Axelle. Faustine annonce aussi à Axelle que le soir même elle dormira au « campus ». Elle va vivre là-bas. Richard, de son côté, s’interroge sur les raisons qui ont mené leur couple à éclatement. Jimmy appelle sa femme. Axelle reproche à Faustine de se laisser isoler, embrigader par ces « dingues ». Faustine lui répond que l’enseignement de « Vangelis » l’a libérée. Jimmy, au téléphone, refuse à son fils une sortie : la famille avant tout. Faustine a démissionné de sa préparation au master. Elle ne passera pas son diplôme. Axelle reproche à Richard d’avoir été absent. Mais il lui oppose la manière dont son travail lui permet de donner un sens à sa vie. Jimmy, lui, est homme au foyer. Il explique justement combien il s’agit d’un travail complet.

 

Concernant la maison, il a ses idées : il repeindra tout en orange carotte. Faustine fait valoir que les formations dispensées par Vangelis attirent un public croissant. « L’université du bien-être » s’agrandit. Richard est déstabilisé : peut-être Axelle et lui peuvent-ils faire encore  route ensemble ? Jimmy continue à se projeter : le salon sera l’endroit idéal pour accueillir sa collection de nains de jardin. Si Axelle l’avait trompé, Richard aurait compris qu’ils se séparent. Faustine pose la question : qui pourrait être contre le bien être ? Les massages à l’huile d’Argan ? La médiation ? Les promenades en forêt ? Axelle lui demande combien toutes ces formations lui ont coûté.

 

Mais Axelle fait une révélation : elle a trompé Richard. Jimmy et Kerstin ont beaucoup réfléchi à la maison : ils vont en modifier totalement la distribution des pièces. Axelle s’est renseignée, « L’université du bien-être » a son siège social à Lausanne. Elle interdit formellement à Faustine de se rendre au campus. Richard est euphorique : lui aussi a trompé Axelle et il en avait gros sur le cœur. Mais maintenant tout est changé, ils sont à égalité. D’ailleurs Richard confesse que ses aventures étaient très fréquentes. Devant le refus de Faustine à communiquer, Axelle sort une marionnette qu’elle appelle « Lexa ». Lexa demande des nouvelles de « NitSof ». Jimmy annonce que la cuisine sera transformée en remise à vélo et déménagera à la cave. Le salon deviendra une salle de sport : les fenêtres seront murées et remplacées par des écrans tactiles. Axelle, outrée par ces propositions, comme elle est outrée par la révélation de Richard, perd son calme. Richard indique également à Jimmy que ses projets sont extravagants. Axelle rappelle à Faustine qu’elle a toujours voulu se placer sous la coupe d’une autorité, son professeur de sport, son moniteur d’équitation, puis Vangelis.

 

Richard tente de convaincre Axelle qu’entre eux subsiste encore quelque chose. À Jimmy, il déclare qu’il est hors de question qu’il mure les fenêtres. Jimmy, surpris par la présence de Richard, lui demande de ne pas se mêler de la conversation. Faustine évoque une absence qui a pesé lourd dans son enfance : son père. Richard lui répond qu’il a tenté de tenir se rôle. Faustine le remercie mais il n’est pas son père. Axelle rappelle à Faustine qu’elle est née alors qu’elle et le père étaient très jeunes, qu’il a pris peur, qu’il n’a plus donné de nouvelles ensuite. Le portable de Faustine sonne. C’est Vangelis. C’est Axelle qui répond. Elle le menace et lui interdit d’appeler encore Faustine. Sinon, elle portera plainte.

 

Jimmy s’en va. Il appelle Kerstin. On appelle Axelle. Un nouveau rendez-vous pour visiter la maison. Richard propose à Axelle et Faustine d’aller boire un café. Jimmy dit à Kerstin que la maison, finalement, ne convient pas. Elle lui rappelle leur sortie du soir : du théâtre en appartement.